AgoraPresse

Regards sur l'actualité

Arabie Saoudite : Dhahran une ville tournée vers l’avenir

Ville qui a été longtemps la capitale de l’industrie pétrolière s’est métamorphosée en épicentre culturel grâce au géant Saudi Aramco Oil Company et à son projet gigantesque. Faire de Dhahran une ville où la culture détient une place primordiale avec la construction de différentes infrastructures.

Dhahran et le Centre du Roi Abdelaziz pour la connaissance et la culture

C’est suite à l’audacieux projet d’un mastodonte saoudien l’entreprise Saudi Aramco et au Cabinet d’architecture norvégien Snøhetta qu’est sorti de terre un véritable bijou architectural. Après avoir été un pôle de l’industrie pétrolière, Dhahran est devenue la capitale de la culture. Située sur la côte du Golfe Persique, la ville accueille depuis des décennies essentiellement des expatriés américains qui sont venus s’y installer quelques temps après la découverte de l’or noir en 1920. Aujourd’hui ce haut lieu des affaires s’est transformé également en un point culminant de la culture.

La région mais également le pays bénéficient du rayonnement de la ville et de ses infrastructures modernes aux designs futuristes. Le centre abrite une bibliothèque gigantesque avec 200 000 ouvrages en libre accès, un musée, une salle d’exposition, un cinéma… L’objectif de Saudi Aramco est non seulement de développer la région mais également ouvrir le lieu à des évènements régionaux, nationaux et aussi internationaux. Faire de ce lieu un endroit propice à l’apprentissage mais également à la connaissance avec une démarche interculturelle. L’édifice impressionnant se présente comme 5 cailloux brillants de mille feux au soleil avec en son centre le bâtiment central qui semble comme suspendu. Une prouesse architecturale de toute beauté.

Dhahran une ville futuriste

Point de repère culturel de tout un pays, ce centre ainsi que toute la ville sont tournés vers l’avenir avec cette envie d’un élargissement horizontal vers d’autres cultures. Sans oublier pour autant ses racines, ses coutumes et traditions, c’est tout un pays qui se trouve en pleine mutation. Dhahran sans être une exception, montre tout simplement cette envie d’ouverture économique, culturelle ainsi que sociétale d’un Royaume conscient que l’ouverture vers le monde est indispensable.